Article L'Alsace 17-07-15 Pourquoi s'acharner jpg lg

Chers cousins
Vous savez qu’en 1991 fut créé par André GANTER le C.D.H.F. Seul centre en France de ce type réservé à la Généalogie Alsacienne et ce avec le Conseil général du Haut-Rhin de l’époque.
Au fur et à mesure du temps, 5 employés sont devenus nécessaires pour la bonne tenue du centre et l’accueil des chercheurs.
Le CDHF c’est à lui tout seul des milliers de documentations sur l’Histoire de l’Alsace, sur les Généalogies familiales Alsaciennes, des milliers de microfilms de tous les villages du Haut Rhin où chaque jour se retrouvaient des généalogistes amateurs pour y faire la recherche de leurs ancêtres. Ce sont aussi des cours de paléographies allemande et latine, des relevés faits par les bénévoles du centre, etc. etc.
 
Qui n’a pas eu besoin, un jour, de faire appel à eux pour compléter nos ascendances... ASSIFARNOLD, représenté par ma personne, par Catherine, notre secrétaire, par Paul notre Vice Président et bien d’autres de nos cousins,  y avons passé des heures à rechercher l’histoire de nos aïeux afin de vous offrir l’authenticité de nos recherches.
Mais, voilà depuis 2 semaines, le C.D.H.F a une mort annoncée au 30 juillet ! Ceci par la suppression par le nouveau Président du Conseil Départemental du Haut Rhin de la subvention de 285.000 Euros pour 2016 et déjà réduction de celle de 2015, qui permettait jusqu’à présent au centre de rémunérer ses 5 employés ainsi que pour assurer ses frais de fonctionnement nombreux et variés.
Avec l’autorisation de la Directrice du C.D.H.F Doris FREYTAG-KASSER, de monsieur Denis DUBICH Président des AMIS DU CDHF j’ai donc créé une pétition que vous pouvez aller signer sur le lien :
où trouver la pétition la voici :
http://www.petitionpublique.fr
 
Référence p.=P2015N48039
Titre = LE CDHF se meurt ! (regardez dans les pétitions en cours elle est en bonne place) MERCI
Lettre à monsieur le président du conseil départemental (elle est référencé dans les  pétitions récentes)
 
Nous vous en remercions infiniment –
Tout n’est pas encore perdu et monsieur STRAUMANN Président du Conseil Départemental finira peut être par revenir sur sa décision – Tous les médias de la région se font, bien sûr, les échos de cette décision et une conférence de presse a été faite avant-hier – je vous adresse la coupure de presse de cette réunion faite au CDHF – Vous comprendrez mieux, à sa lecture,  les tenant et aboutissant de l’affaire.
Merci à tous et toutes
Toutes mes amitiés
Mado ARNOLD TETARD