De Demange COLIN à Munschi GULLIN et autres variantes… 

Le patronymes Colin (diminutif de Nicolas) est très fréquent dans toute la France de l’Est, de la Franche-Comté à la Lorraine.

Ce nom apparaît dès le XVIe siècle dans la vallée de St Amarin sous des formes diverses : GUL(L)IN, GUL(L)UN, KULIN puis GULLY à partir du XVIIe siècle.

Dès 1532 Burckhart (Burcklin) Gullin (Kulin, Gulun) verse un cens (impôt) sur Ranspach, en faveur de l’Eglise de Saint Amarin.

Au XVIIe siècle les GULLIN sont toujours implantés à Ranspach ; Mathis GULLIN, bourgeois de Ranspach décédé vers 1655, est l’ancêtre de nombreux GULLY actuels.

Aucune origine « welche » précise n’a cependant pu être trouvée pour ces premières familles GULLY faute de document.

Ce n’est pas le cas de Demange COLIN de Ventron qui s’installe au XVIIe siècle dans la haute vallée de Saint Amarin

Demange COLIN est cité dès 1650 à Oderen, durant quelques années il va exploiter la vacherie ou marcairie de Wildenstein qui appartient à l’abbaye de Murbach.

Bien qu’installé en Alsace il continue à passer de nombreux actes de notaires en Lorraine qui précisent qu’il est installé à « Aer » ou « Ere » en « pays d’Allemagne ».

« Aer » ou « Ere » est la dénomination lorraine d’Oderen que l’on retrouve encore aujourd’hui dans le toponyme le « Mont d’Aire » situé au col de Ventron.

En Alsace notre personnage est dénommé sous des formes très  diverses résultant à la fois de la déformation de son prénom et de son nom de famille :

- Demange, prénom très fréquent en Lorraine, est en effet la forme régionale de Dominique. En Alsace ce prénom est déformé en Munsch(i), latinisé  en Dominicus par les curés d’Oderen, voire carrément traduit en Sontag (=Dimanche !) COLIN se maintient quelques années en Alsace mais peu à peu le nom se transforme en GULING, GULLIN etc.

Marié 3 fois avec Marie HEINRICH (+ 1659) Claire (Colotte) HOCQUA (+1685) et Elisabeth HALLER, Demange COLIN alias Munschi GULLIN et autre variantes…  va avoir une nombreuse postérité, 16 enfants ont été recensés. Il est l’ancêtre de la famille GULLING puis GULLY d’Oderen.

  4

Mariage Dominicus GULING et Claire HOCQUA 1659

Plusieurs noms pour le même homme…

En Lorraine :

Demange Simon Colin (1662) -  Acte de notaire du 21 juin 1660 (ADV, 5E1603/A, De Leymont)

Demenge Simon COLIN, de Ventron, demeurant à Aer en Allemagne, au nom de sa sœur Claudotte, ratifie la vente d’un champ passée au profit de Simon et Lienard les VALDENAIRE, frères, de Ventron, le 23/02/1639 pardevant Me Laheurte.

1

En bas, marque « dudit reconnaissant » (Demenge Simon COLIN)

En Alsace

Sontag Collin (1654) - (ADHR, 9G Murbach, comptes 24)

Résumé : Supplique de Sontag COLLIN bg d’Oderen, à l’abbaye de Murbach 13/08/1654

2

supplique de Sontag COLLIN 1654

Munschi Collin (1657)  - (ADHR, 9G MURBACH, comptes 25)

Résumé : Munschi COLLIN, marcaire seigneurial de Wildenstein, doit une amende pour du bétail en mauvais état et pour non paiement de cens : 03/03/1657  - Dominicus Guling (1659) - Dominicus Kollin (1695)

3

Amende pour bétail en mauvais état en 1657

5

Décès de Dominicus KOLLIN 1695

6

Christine PERRE veuve de Marten BURCKHARDT assistée de Munschi GULLIN

vend un pré à Hans Jacobus SCHINBEIN (acte de 1668)

Résumé : Christine PERRE, veuve de Marten BURCKHARDT, bg d'Oderen, assistée de Munschi GULLIN son beau-fils, vend un pré à Hans Jacobus SCHINBEIN, greffier de la seigneurie de Saint Amarin (13/01/1668).

Sources : Hervé DIERSTEIN  (Tableaux d'exposition Journées généalogiques à THANN société des Amis de Thann)


HISTOIRE D’UN AUTRE COLLIN

31 janvier 1675Frantz (François) GULLIN (COLLIN, diminutif de Nicolas) de Rimmelspurg (Remiremont — Vosges) sollicite auprès du Conseil d’Oderen (vallée de St Amarin) la location pour une année de l’auberge (Würthschafft d’Oderen avec la grange et le jardin attenant, en tant que manant (hindersas). Ce droit lui est accordé contre versement d’une redevance de 12 livres bâloises à compter de ce jour et ce jusqu’à Noël prochain. Il sera exempt des corvées et gardes bourgeoisiales, mais devra effectuer avec sérieux son service à l’auberge (débit de vin). A noter que l’auberge faisait également office de poêle communal ou salle de réunion du Conseil (Rathstuben) et de mairi (Rathaus).

23 janvier 1676 - La communauté d’Oderen reloue au même Frantz COLLIN pour une année l’auberge communale contre versement d’une redevance de 20 livres bâloises.
François COLLIN ne semble pas avoir fait souche dans la vallée de St Amarin où d’autres COLLIN-GULLY-GULLING-GOLLY sont bien  représentés à cette époque.

Sources : André Ganter CDHF

La petite feuille n° 30 du CDHF nous parle également d’un Nicolas SONTAG « von Wintrunn auss Lottringen » qui se mariera le 9 novembre 1660 à SOULTZ avec Anne FUNIUN « von Wendelstorff Bruntruter Herrschafft ».. Ce Nicolas SONTAG en fait pourrait bien aussi être un COLLIN...ou un DEMANCHE ??

Comme le dit André GANTER, dans ce document, SONTAG sonne bien germanique mais c’est sans compter avec la proximité de la frontière linguistique qui produit altérations phonétiques et traductions. Comme DOMINIQUE dont la forme ancienne est Demange ou Dimanche et qui est également SONTAG : Ce Nicolas SONTAG pourrait donc bien être également un Colas DEMANGE !!! et il vient du VENTRON (Winterung) venant du verbe « wintern » qui signifie hiverner !

On le voit que de transformation dans nos patronymes Lorrains et Alsaciens et celle concernant ce patronyme COLIN = GULLI n’en est qu’un exemple parmi des multiples..

Le grand Saint-Nicolas (photo vitrail Ch.Tétard)

Cet article tout ou partie ne peut faire l'objet d'une réutilisation quelconque sans autorisation express de l'ASSOCIATION. Merci d'avance.

DERNIERE MINUTE : notre cousine Catherine a découvert plusieurs articles par l'intermédiaire de GOOGLE sur l'histoire de VENTRON sous la plume de Monsieur REMY-GERMAIN - vous pouvez retrouver ces articles par le lien mis dans notre colonne NOS COUPS DE COEUR mais aussi aux : (bien entendu toute reproduction en est interdite et nous vous faisons profiter de ceux-ci uniquement pour le bonheur de leur lecture).

http://www.google.com/search?hl=fr&rls=com.microsoft:fr:IE-SearchBox&rlz=1I7SUNA&q=+site:ftp2.ventron.fr+c.remy-germain

Sources indiquées ci-dessus - Article paru dans le bulletin BONJOUR LES COUSINS [PROPRIETE ASS.I.F.ARNOLD] tous droits de reproduction réservés. - Actes en ligne propriété ASS.I.F.ARNOLD don d'Hervé Dierstein -

Eglise_030